Participated 1 time

First: 1969
Last: 1969 
Jules Van Der Flaas
Tourstats.dk Tour de France 2023 starts in Bilbao, Spain in

Stats and Facts from
Tour de France.
Car fleet.
More info / Plus d'informations


Mont Ventoux
Mont Ventoux is the scene of one of the most grueling climbs in the Tour de France bicycle race, which has ascended the mountain eighteen times since 1951. The followed trail mostly passes through Bédoin. Its fame as a scene of great Tour dramas has made it a magnet for cyclists around the world.

British cyclist Tom Simpson died on the mountain on 13 July 1967 from heat exhaustion caused by a combination of factors, including dehydration (caused by lack of fluid intake and diarrhea), use of amphetamines, and alcohol, although there is still speculation as to the exact cause of his death. He began to wildly weave across the road before he fell down. He was delirious and asked spectators to put him back on the bike, which he rode to within a half mile of the summit before collapsing dead, still clipped into his pedals.
Amphetamines were found in his jersey and bloodstream. There is a memorial to Simpson near the summit, which has become a shrine to fans of cycling, who often leave small tokens of remembrance there.
In 1970, Eddy Merckx rode himself to the brink of collapse while winning the stage. He received oxygen, recovered, and won the Tour. In 1994, Eros Poli, not known for his climbing ability, stole away at the beginning of the day's stage, built up a substantial time gap from the peloton, and was first over the Ventoux and eventual stage winner despite losing a minute of his lead per kilometre of the ascent.
Le Mont Ventoux est le théâtre de l'une des ascensions les plus éprouvantes du Tour de France cycliste, qui a gravi la montagne dix-huit fois depuis 1951. Le sentier suivi passe principalement par Bédoin. Sa renommée en tant que scène de grands drames du Tour en a fait un pôle d'attraction pour les cyclistes du monde entier.

Le cycliste britannique Tom Simpson est décédé sur la montagne le 13 juillet 1967 d'un épuisement par la chaleur causé par une combinaison de facteurs, notamment la déshydratation (causée par un manque d'apport hydrique et la diarrhée), la consommation d'amphétamines et d'alcool, bien qu'il y ait encore des spéculations quant à la cause exacte de sa mort. Il a commencé à se faufiler sauvagement sur la route avant de tomber. Il était en délire et a demandé aux spectateurs de le remettre sur le vélo, qu'il a parcouru à moins d'un demi-mile du sommet avant de s'effondrer mort, toujours accroché à ses pédales.
Des amphétamines ont été trouvées dans son maillot et sa circulation sanguine. Il y a un mémorial à Simpson près du sommet, qui est devenu un sanctuaire pour les fans de cyclisme, qui y laissent souvent de petits souvenirs.
En 1970, Eddy Merckx est monté au bord de l'effondrement tout en remportant l'étape. Il a reçu de l'oxygène, a récupéré et a remporté le Tour. En 1994, Eros Poli, pas connu pour sa capacité d'escalade, s'est échappé au début de l'étape du jour, a accumulé un écart de temps substantiel avec le peloton, et a été premier sur le Ventoux et vainqueur d'étape éventuel malgré la perte d'une minute de son avance. par kilomètre d'ascension.